Championnats de France cadet-junior à Lens : 5 médailles pour les athlètes d’Athlé Sud 77!!

De l’or, de l’argent et du bronze : 3 métaux hautement précieux que sont allés chercher nos athlètes cadets et junior ce weekend à Lens.

Et même si les médailles n’ont pas été glanées pour tous, une place de finaliste est tout à fait honorable.
Chaque année, nous remarquons une énorme densité pendant ces championnats. L’essentiel était de chercher la confrontation avec les meilleurs.

Tout le staff technique pourra vous le dire, nos athlètes ont été à la hauteur de l’évènement et en sont très fiers. D’autant plus que, tout le monde vous le dira, en cette année olympique, 2012 est une année à ne pas râter. 2012 est aussi une année pour se révéler au plus haut niveau français. Nous avons pu assister à de grandes performances durant ce weekend end. 2 records de France ont été améliorés dont une meilleure performance mondiale de tous les temps, à mettre à l’actif du prodige Wilhem Belocian sur 110m haies cadet… dans le temps de 13’’12 (1235 pts à la table hongroise)…Impressionnant !

Voici le récit de ces championnats.

Emma OUDIOU, vice-championne de France cadette du 2000m steeple.

Engagée avec la meilleure performance française cette année sur 1500m (4’26’’77) et sur 2000m steeple (6’59’’82), Emma arrivait sur la piste avec l’étiquette de favorite. Ce qui veut dire que les outsiders de la course, n’avait qu’à suivre sa foulée pour espérer monter sur le podium. Et ce fut le cas. Bien calée dans sa foulée, sa concurrente de l’AS Carcassonne a su s’accrocher jusqu’au dernier tour de cette course pour ensuite filé seule devant Emma.
Grosse déception ? Pas vraiment car Emma améliore son record personnel sur cette course en 6’57’’13. Les fins tacticiens vous diront qu’elle aurait dû « se cacher » dans la course, en avant du peloton mais, Emma est une guerrière, qui n’a peur de rien. En tout cas, c’est de l’expérience engrangée pour elle.
A noter qu’Emma améliore son propre record d’Ile de France cadette sur la distance. Elle détient aussi celui du 1500m cadette depuis cette année.

Bravo Emma !


Rizlaine AMDAA, médaille de bronze au lancer de javelot junior.

Après un concours de qualification effectué de manière expéditive, un seul jet à 40m27 (il fallait faire 40m pour se qualifier directement), Rizlaine pouvait entrevoir de grands espoirs de médaille le lendemain. Face à la meilleure française actuelle (52m29), le titre était inaccessible. Diminuée par une douleur au coude, Rizlaine a tout de mène propulsé son engin dès son 1er essai à 41m04. Seule autre une athlète, venue tout droit de la Martinique, la devance et permet à Rizlaine d’obtenir une belle 3ème place. Rizlaine, émue après son podium suite à une saison difficile, permet à Athlé Sud 77 d’obtenir une 2ème médaille… et ce n’est pas fini !

A noter que Rizlaine était engagée dans le concours de lancer de disque junior. Elle réussit tout de même à approcher son record personnel avec 39m15 et termine à une belle 8ème place.

Erika VINCENT-SULLY, médaille de bronze au lancer de poids junior.

2 semaines après sa participation aux championnats de France d’épreuves combinées, écourtée suite à une blessure au quadriceps, Erika voulait à tout prix finir sa saison sur une note positive. Après des soins avec son kinésithérapeute et des séances d’entraînements faites « sur-mesure » par son entraîneur, Erika voulait en découdre avec les meilleures. Engagée avec la 5ème performance sur ce championnat (12m78) et un concours de qualification moyen techniquement, la finale s’annonçait mitigée. En effet, Michel, son entraîneur vous le dira « ses 3 premiers essais fut laborieux, à peine au-dessus de 12m. Mais… je connais Erika et je lui ai répété sans cesse le point technique clé pour lancer plus loin… ».
Juste le temps de voir Rénelle et Camille passer en tête au dernier 100m de leur finale du 800m, Erika se changea en une « guerrière ». 12m74 au 4ème essai, 13m35 au 5ème essai. A ce moment-là, elle avait compris qu’elle se retrouvait sur la 3ème marche du podium… mais le concours n’était pas terminé ! L’émotion se faisait sentir chez Erika. Michel lui lança quelques mots « reste concentrée, ce n’est pas fini. Fait encore accélérer ton poids« . Résultat : 13m42 au dernier essai et une belle 3ème place.

Bravo Erika !

Erika était aussi engagée dans l’épreuve du lancer de javelot. Elle réalise 30m83 ce qui ne lui a pas permis de participer à la finale. « Les conditions étaient vraiment difficiles, avec un fort vent sur le côté. Je ne maîtrise pas encore le lancer de javelot, mais je compte bien lancer plus loin l’an prochain« .

Le doublé de Rénelle et Camille sur 800m !

Chacune dans leur série de 800m, Rénelle et Camille ont fait une bonne impression. Elles ont mis en place leur tactique, afin d’éviter de se faire piéger. Camille remporte sa série et Rénelle s’est vue doublée sur la ligne d’arrivée : « elle voulait juste me battre, un vrai renard ! » dit Rénelle, un peu énervée, à vrai dire.
Tant pis, la finale se déroulera le lendemain et… un titre est en jeux tout de même ! Rénelle Lamotte et Camille Laplace, nos 2 juniors prodiges, avaient pris rendez-vous dans cette finale. Chacune dans leur registre respectif, Camille « tacticienne » et Rénelle « coureuse au train« , ont fait leur course. L’une derrière l’autre, certes, mais ce fut une excellente finale. Partie sur de bonnes bases, Rénelle a rapidement pris la main sur cette course. Était-ce une tactique ? Rénelle vous répondra qu’elle n’avait pas le choix, c’est son point fort partir, tenir et finir. Juste derrière, Camille et une athlète de Livry-gargan, prénommée Ophélie Sextius, bien connue de nos coureuses, se mêlait à une belle lutte dans les 200 derniers mètres : Rénelle, Camille et Ophélie. Le podium était fait. Et l’ordre n’a pas changé à l’arrivée. « C’est tout simplement génial, je finis ma saison en beauté » lança Rénelle. « Je suis contente de ma course, Rénelle était très forte aujourd’hui« , confia Camille.
Un magnifique doublé, historique pour le club ! Encore un énorme bravo car, il fallait être forte Le Jour J, et vous l’avez été.

A noter que Rénelle est l’actuelle détentrice du record d’Ile de France juniors sur 800m en 2’05’’23, établie en début de saison. Certains vous diront qu’il ne devrait pas rester très longtemps sur les tablettes car Camille n’est que junior 1ère année… à suivre !

Olivia à quelques centièmes de la finale.

Le mode de qualification, pour les sprinteuses de 200m et 400m était vraiment difficile. Le comité d’organisation a mis en place 4 séries, tant sur 200m que sur 400m. Seules les 1ères et les 4 meilleurs temps accédaient aux finales. De ce fait, pas le droit à l’erreur. Il est demandé aux filles d’être déjà au top dès les séries. Ce n’est pas passé loin pour qu’Olivia accède à la finale du 400m junior. Son temps de 58’’67, juste derrière la dernière qualifiée (58’’55) ne lui a pas permis de passer en finale.
Dommage, car Olivia a vraiment progressé cette saison et méritait sa place.
Idem sur 200m, le niveau fut vraiment très dense et Olivia effectuait sa seule course dans le chrono honorable de 25’’91.

Jonathan DOGER à 1 mètre du podium…

Notre seul lanceur engagé a failli ne pas être présent à Lens ! Victime d’une entorse à la cheville suite à une belle dégringolade dans des escaliers, Jonathan a lancé en qualification et en finale avec un gros strapping. En qualification, seuls 12 athlètes sont acceptés pour participer à la finale le lendemain. Avec 53m81, Jonathan a terminé…12ème !
« Ouf, je suis content d’être passé car ce fut vraiment dur avec mon gros strapping à la cheville. Demain sera un autre jour. Je vais continuer à soigner ma cheville, mon père m’aide beaucoup« , a annoncé Jonathan, content de la bonne nouvelle. Le lendemain, sous un beau soleil et dans des conditions climatiques excellentes (pas de vent), Jonathan expédia son javelot dès le 1er essai à 55m29 puis au 2ème essai à 56m48. Cette dernière marque sera son meilleur lancer du concours. Dans cette finale, seuls les 2 premiers ont franchis la ligne des 60m mais leurs poursuivants se classent dans un vrai mouchoir de poche ! En effet, Jonathan est a exactement 1m11 du 3ème (57m59)… soit pas grand-chose à vrai dire… Il termine 6ème.
Junior 1, un grand avenir s’offre à lui la saison prochaine… et pourquoi pas un titre ? A suivre…

Benjamin DUPONT, Pierre MARTIN DE SAINT SEMMERA et Benjamin NOVELLI : les inséparables.

Benjamin Dupont, engagé sur le 2000m steeple cadet, a bien tenu son rang. Sous une pluie insistante ce vendredi, il est resté aux avant-postes jusqu’à la mi-course. En 6’30’’50, il termine 16ème français. « Je suis un peu déçu, je venais pour faire une bonne place et améliorer mon record de 6’21« , dit-il. Mais, il est vrai, les conditions climatiques ont rendu ses souhaits très compliqués à atteindre.

Pierre Martin de St Semmera a quant à lui terminé à une honorable 11ème place en 9’02’’75. Dans une course de 24 coureurs, les bousculades, empoignades n’ont pas été évité. Pierre vous le dira… heureusement, aucune chute n’était à déploré mais ce fut vraiment « la foire » dans le peloton.
Benjamin Novelli, embêté par une douleur au pied depuis quelques semaines, a rapidement vu que ce serait difficile de terminer la course. Après quelques tours avec Pierre, la douleur était trop forte. Il a abandonné. On lui souhaite de vite se rétablir pour revenir en forme. En tout cas, nos « boys » ont le mérite d’avoir bien progressé cette saison. Et ce n’est que le début !

A noter que Benjamin Dupont et Pierre sont seulement cadet 1ère année… Ils devraient à coup sûr jouer des places de finalistes l’an prochain…voir mieux ! A suivre…

Nous pouvons être fiers de notre belle délégation lors de ces championnats. Ils se sont tous bien comportés tant sur la piste, qu’en dehors.

Un grand bravo à tous.

2 pensées sur “Championnats de France cadet-junior à Lens : 5 médailles pour les athlètes d’Athlé Sud 77!!

  • 25 juillet 2012 à 16 h 58 min
    Permalink

    Belle densité au plus haut niveau. Vraiment très fort

  • 25 juillet 2012 à 17 h 33 min
    Permalink

    Beau reportage Michel et Julie 🙂

Commentaires fermés.