Crowdfunding

6 grandes espoirs de l’athlétisme Français se lancent dans le __crowdfunding__ pour développer leur projet.

__ Rénelle LAMOTE__, __Camille LAPLACE, AÏssé SOW, Emma OUDIOU, Azeline MARTINO et Johanna GEYER CARLES__ ont déposé leur projet sur le site sponsorise.me, plate-forme de financement participatif dédiée aux projets sportifs. L’objectif est de pouvoir de collecter des dons, __en échange de contreparties sympathiques et intéressantes,__ afin mieux se préparer pour la saison à venir et espérer se qualifier pour les prochaines échéances internationales prévu en 2015 : __championnats du monde__ à Pékin, __coupe d’Europe par équipe__, ou les __championnats d’Europe espoirs__, en Estonie. __Parce que la somme de 1.000 petits gestes peut changer leurs ambitions sportives__, __découvrez leur projet. Au 30 novembre, elles ont déjà obtenu le soutien de__ 32 contributeurs pour une collecte de 1.538 €, soit près de 40% de l’objectif à atteindre.__ Il reste donc 21 jours pour compléter le budget, faute de quoi le projet ne pourras pas se réaliser. Si vous souhaitez les soutenir, __comme Stéphane DIAGANA, champion du monde du 400m haies en 1997 et du 4x400m en 2003__, elles vous en seront très reconnaissantes. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, si vous aussi vous voulez les accompagner et concrétiser leur projet, __apportez-leur votre soutien, en échange de contreparties intéressantes__ : carte postale personnalisée, dossard pour participer à la Foulée Impériale, à l’Avonoraid ou à la Foulée Bourronnaise, un entraînement avec leur entraîneur, les filles et un défi à relever !, un pot de fin d’année avec une personne de votre choix, des invitations pour les accompagner aux France de cross, aux France Élite sur piste (transport et hébergement compris !… et bien d’autres cadeaux encore ! __Merci à tous de diffuser ce projet autour de vous et n’hésitez pas à en parler sur vos réseaux sociaux !!!__

Une pensée sur “Crowdfunding

  • 17 novembre 2014 à 10 h 49 min
    Permalink

    Avec d’aussi beaux sourires, on ne peut qu’aderer.

Commentaires fermés.