News of NewYork

Thank’s coach!. for the big runing in the big apple. Grâce à ta préparation nous n’en avons pas trop bavé, faut dire qu’apparamment tu avais pris toutes les précautions nécessaires…

Emportés par la foule avec un moral au beau fixe et une ambiance délirante pendant 42km, nous n’avons malgré tout pas réussi à imiter Victor et Manu pour ramener au club encore une fois la place de 1er français… Mallais Olivier3h40’58 », Guery Jean-françois 3h55’23 », Pennelier Florence 3h58’46 », Dominique Le bars 4h09’59 », Smoluck Jean-marie 4h11’02 » et Palous Martine 4h13’06 » soit un joi tir groupé autour des 4 h00 avec mention pour Olivier qui améliore sa perf vétéran. Bravo également à Jean-François pour son 1er marathon, sans un léger problème d’intendance il aurait pu finir avec Olivier, mais comme dit Dominique: pourtant jusqu’au 20ème km j’étais bien, c’est après que…
jean-marie

Un marathon pour découvrir les 5 districts de New-York… c’est magique… une ambiance de feu tout le long du parcours… ouf!!! les ponts…une arrivée royale dans Central Park..une organisation de maître…bref à faire et à refaire… même si le chrono final n’était pas super, le plein d’émotions était au max avec une envie de revenir…
Martine Palous

3 pensées sur “News of NewYork

  • 11 décembre 2010 à 23 h 41 min
    Permalink

    C’était fantastique! L’organisation était parfaite, une ambiance magique, des « go France » tout le long du parcours, impossible de ne pas être grisé par la marée humaine qui nous entourait.
    Des souvenirs plein les yeux.
    Oui coach , si j’avais regardé plus le chrono et moins le spectacle peut être que je ne serais pas tombé en panne de carburant à partir du 20 ém km.
    Un conseil pour ceux qui hésitent à participer : FONCEZ
    Dominique Le Bars

  • 12 décembre 2010 à 17 h 57 min
    Permalink

    La comparaison est difficile,malgré tout je peux dire que Paris est un beau marathon et que New-York est le marathon de ces citoyens, « imagine » 2 millions de spectateurs qui poussent les coureurs pendant les 26,2 miles (go France, Good job, you can do it et enfin pour finir le congratulation qui fait chaud au coeur), tout ça donne des frissons et procure de belles émotions. Merci encore à Thierry pour son coaching résonné, et aux copains du club avec qui nous avons vécu une belle aventure humaine. L’analyse de Jean-Marie est toujours aussi pertinente, bravo.

  • 13 décembre 2010 à 11 h 35 min
    Permalink

    Bravo les gars et les filles. C’est un super marathon avec des chronos suréalistes pour un sprinter, tout comme la distance.
    Toujours jeunes.

Commentaires fermés.